vendredi 15 décembre 2017

On s'habitue vite au bien-être

Quand on vit une réalité qui n'est pas terrible - tout en faisant néanmoins partie des privilégiés, j'en ai bien conscience - on finit par anesthésier toute une partie de soi, les rêves, les désirs, dont on sait qu'ils sont incompatibles avec ce que l'on vit. On m'a souvent dit - on me le dit encore - que je me contente de peu. Je trouve cette réflexion un peu blessante, et fausse: j'apprécie ce que j'ai, je me sens heureuse de très petites choses.

Pour autant, j'ai bien conscience de devoir encore et encore travailler sur le sentiment de "détachement". Me détacher, ne rien attendre. C'est vraiment difficile. Combien de fois ai-je trébuché ces derniers temps?

Mais il ne faut pas se décourager, il faut que je sois persévérante. Voir, comme me l'a dit quelqu'un une fois, ma réalité comme étant toujours dans sa facette "au plus bas", comme ça quand c'est mieux ce n'est que du bonus. Oui, sauf qu'en réalité, c'est hyper difficile de voir les choses comme ça!

On s'habitue si vite au bien-être..

Supta-Baddha-Konasana 12 dec 17

posture faite en yoga, mardi (mains jointes au-dessus de la tête)

J'ai adoré cette posture!


dimanche 8 octobre 2017

Je suis mentalement là où est mon corps

tete en bas

Prendre une posture sans chercher à bien faire. Je suis mentalement là où est mon corps, je fais consciemment ce que je fais. C’est tout.

Chercher à "réussir" une posture, à la faire "bien", génère une pression sur le mental, à la façon des croyances qui régissent notre vie : une naissance c’est gai, réussir sa vie c’est gagner de l’argent, s’épanouir dans la vie sentimentale c’est rester avec quelqu’un toute sa vie.

Poser un regard neutre sur les choses, s’entraîner à cesser de juger les événements comme "bons ou mauvais". Un travail lent et patient de déconditionnement qui se fait en prenant de la distance avec nos pensées et avec nos émotions.

mardi 5 septembre 2017

Un pas en arrière

femm

On éprouve souvent de la peur, de la rancoeur, de la colère, de la frustration, mais on a tendance à oublier que ces émotions gênantes sont alimentées par notre mental qui ne s'arrête jamais de vouloir régler des problèmes.

Or, on peut toujours faire un pas en arrière et essayer d'observer ces émotions plutôt que de leur résister.

Posté par Ambre Neige à 11:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 28 février 2017

Respire

P_20170224_162938

Forêt de Fontainebleau (77)

RESPIRE! Prends du recul. Ne fais (ou ne dis, ou n’écris) rien que tu puisses regretter ensuite.

Posté par Ambre Neige à 09:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 26 février 2017

Je ressens cela maintenant

P_20170224_165004

Forêt de Fontainebleau (77)

 

  Il n'est pas question de ne plus ressentir. Il est question de ressentir encore et accepter ce ressenti sans se laisser dominer par lui. Oui, je ressens cela, maintenant. Et laisser passer. 

mardi 24 janvier 2017

Ce qui vient de bon

brune

Ce sont les attentes qui nous tuent.
.
Prends ce qui vient de bon si ça vient, et point.
.
ELSA

lundi 5 décembre 2016

N'aie pas peur

DSCN8790c

Chez ma fille, dès l'entrée, vous trouverez ici et là des petits objets colorés au mur, des papiers, des citations. Aussi loin que je me souvienne, il en a toujours été ainsi, même quand elle était petite. Quand elle est devenue maman, c'est devenu systématique. Je me rappelle d'un petit "train" confectionné par ses soins lorsque les garçons étaient bébés, il faisait tout le tour de leur chambre avec une bonne idée dans chaque waggon... C'est elle aussi, l'instigatrice de la "bonne journée"! Je vous en parlerai une autre fois.

Ce matin, je vous propose ce petit texte (photo ci-dessus) qui se trouve dans la salle à manger, mais on ne lit pas bien sur la photo, aussi le recopie-je.

Si ça te semble mal, ne le fais pas.

Dis exactement ce que tu veux dire.

N’essaie pas de faire plaisir à tout le monde.

Fais confiance à ce que tu ressens.

Ne dis jamais de mal à propos de toi.

N’aie pas peur de dire non.

N’aie pas peur de dire oui.

 Laisse aller ce que tu ne peux pas contrôler.

Reste loin du "drama" et de la négativité.

AIME.

Parcouru comme cela, ça paraît frappé au coin du bon sens, pas vrai? Et pourtant.. Combien de fois fait-on confiance à notre intuition? Combien de fois dit-on 'Oui' en pensant 'Non' et 'Non' en pensant 'Oui' par peur de décevoir, de faire de la peine, etc?

Je vous souhaite une excellente journée.

samedi 12 novembre 2016

Ne rien attendre

DSCN4164

Fête du Bois Hourdy à Chambly, février 2016.

Ne rien attendre

prendre l'instant comme il arrive

Vivre l'instant

et le laisser partir quant il n'est plus

 

samedi 5 novembre 2016

Attachement

b

Dès lors qu'on est attaché, à qui que ce soit, à quoi que ce soit, on souffre.

Mais comment faire, lorsqu'on est normalement constitué, pour ne plus rien ressentir?

Posté par Ambre Neige à 08:45 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,